topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

janv. 29, 2009

Voodoo : Sorciers de la pub ou sorciers tout court

SDC12067.JPG
Depuis quelques temps, on remarque de "drôles d'affiches" dans tout le district d'Abidjan. Des individus vêtus aux trois quarts et portant des signes bizarres sur le corps et des objets surréalistes faisant penser à des fétiches nous sourient et nous souhaitent la bonne année, en se présentant comme "les sorciers de la pub".

C'est Voodoo (vaudou), il fallait s'y attendre. Est-ce encore une de leurs idées décalées ? En fait, la boîte de pub fête ses dix ans. C'est en 1999 que les frères Houndété et Fabrice Sawegnon débarquent sur la scène africaine de la pub avec leur drôle de positionnement, qui peut choquer plus d'un. Ils jouent alors sur la carte "roots" dans un contexte où les Européens règnent en maîtres de la pub africaine.

Voodoo s'impose par le talent de ses créatifs, que Fabrice Sawegnon sait dénicher. Son principal fait d'armes est d'avoir remporté le marché Orange, rentable et prestigieux. Aujourd'hui, Orange remet le contrat de Voodoo en jeu à travers son traditionnel appel d'offres. Ce qu'on pressent, c'est que l'agence Voodoo communique sur elle-même pour montrer son assurance et ses certitudes avant cette échéance délicate.

Mais à mon avis, la thématique des "sorciers de la pub" n'est pas adaptée au contexte ivoirien d'aujourd'hui. Elle est même à proscrire. De notre petite enquête, il ressort que les voeux des "sorciers" ont été plutôt rejetés par une bonne partie du grand public, attachée aux valeurs religieuses.

Personnellement, je rejette, comme la plupart des gens, cette idée de faire l'apologie de la sorcellerie en se cachant derrière les atours groovy d'une pub originale. C'est vrai que des personnes comme nous seront accusées de prendre tout au premier degré. Mais au-delà de tout, je pense qu'il y a un contexte dont il faut tenir compte.

Mais à qui les maîtres de l'originalité s'adressent-ils ?


02:37 Publié dans Pub | Lien permanent | Commentaires (50)

janv. 28, 2009

A venir...

question.jpgLa Sorcellerie et la pub...Dans quelques heures, nous nous délecterons sur le sujet ! Quelques petites infos en prime et la polémique...Je sais que vous aimez ça ! Donc à toute à l'heure.

13:05 Publié dans Pub | Lien permanent | Commentaires (4)

janv. 19, 2009

Un autre exemple de "cobranding"

017.JPG
MTN et la LONACI se sont associés dans le cadre d'une campagne visant à récompenser, dans le cadre d'une sorte de "loterie", quelques-uns des clients qui ont rechargé leur téléphone. C'est dans le même type d'opération que Moov et Fiat ont associé leurs marques. Pour ma part, je pense que le choix de Moov est plus pertinent. Et vous ?

23:39 Publié dans Pub | Lien permanent | Commentaires (3)

janv. 05, 2009

Fiat : une campagne comme je n'en vois pas souvent

Un catalogue de huit pages. C'est sans doute ainsi que la campagne lancée par Fiat à Abidjan ces dernières semaines a été pensée. Le choix des créatifs travaillant pour Emauci (le concessionnaire local de la marque) a été d'intéresser la cible en mettant à la fois en exergue le caractère pluriel des produits de la marque, mais aussi en rappelant sa présence dans le pays. .

Vign-fiat-punto.jpgRappelons nous la campagne Fiat Punto Classic affirmant que le luxe n'est pas réservé aux riches. C'était déjà une manière simple et amusante de parler d'un produit qui n'est pas de grande consommation. L'annonceur continue aujourd'hui à nous faire sourire et peut-être finalement à nous faire réfléchir à la possibilité d'en prendre une de ces Fiat. Sa technique ? Un jeu de petites phrases décalées tout aussi drôles les unes que les autres mettant en valeur les qualités des différents modèles proposés. On en oublie la crise financière mondiale et les petits tracas du quotidien et on se dit : pourquoi pas ? Le prix apparaît sur les panneaux certes, mais ne fait pas toujours partie de l'argumentaire...

Tout de même, on peut se dire que la subtilité de certaines tournures de cette campagne est un peu trop élitiste alors que les prescripteurs
(celles ou ceux qui poussent à l'achat) ne sont pas toujours des grands intellectuels. Je vous laisse redécouvrir quelques-uns des panneaux disséminés dans le district d'Abidjan, qui montrent qu'on peut faire du buzz sans teasing inapproprié et plat.

4x3 FIAT 1.jpg


4x3 FIAT 5.jpg


4x3 FIAT 3.jpg


4x3 FIAT 2.jpg


4x3 FIAT 7.jpg

4x3 FIAT 8.jpg



04:39 Publié dans Pub | Lien permanent | Commentaires (7)

déc. 22, 2008

GreenN - Oricel : le dévoilement

002.JPGVoilà ! Après quelques jours de "suspense", nous avons la confirmation de ce dont nous nous doutions : une nouvelle compagnie de téléphonie mobile s'installe à Babi comme le montre la campagne d'affichage qui a commencé samedi dernier autour du thème "l'esprit mobile, Green Network".

Dans mon dernier post, je m'interrogeais sur la pertinence du teasing lancé par un "mystérieux" annonceur qui nous demandait d'arrêter "de compter". Le panneau représentait des bulles vertes alignées sur un fond noir. La seule phrase visible comportait trois mots "arrêtez de compter" et une faute (pas d'accent circonflexe sur "arrêtez").

005.JPGDans la première campagne à découvert de GreenN, on retrouve les bulles vertes et le fond noir. On a la preuve qu'il s'agit donc du dévoilement de ce qui était "caché" il y a quelques jours. Cette fois, on a l'image d'un homme et d'une femme, un portable à la main. Continuité graphique, donc.

De "arrêtez de compter" à "l'esprit mobile", il n'y a pourtant pas de continuité thématique évidente. La phrase du teasing était fortement interpellative, l'on pouvait s'attendre à ce que la campagne en cours nous dise pourquoi arrêter de compter, en quoi GreenN nous donnait la liberté d'arrêter de compter. L'on a plutôt droit à une sorte de signature toute froide. D'où l'on reparle de la mode du teasing pour le teasing.

Mon avis est le suivant : quand on arrive dans un environnement où quatre opérateurs mobiles sont déjà installés, on ne fait pas de mystères autour de son identité. Mais on attire la lumière rapidement sur ce qui fait notre différence. Prouver son efficacité vend mieux que de faire rêver.

22:25 Publié dans Pub | Lien permanent | Commentaires (56)

déc. 16, 2008

Oricel : un teasing pour rien ?

THEO.jpg
Il y a quelques mois, j'ai publié un post tournant autour de l'utilisation judicieuse du teasing. En effet, on a vraiment l'impression que les annonceurs font du teasing pour faire du teasing, comme s'il s'agissait d'une figure obligée. La campagne la plus visible à Abidjan en ce moment, c'est un teasing qui a raté son effet de surprise : de nombreux Abidjanais se doutent bien que derrière l'appel à arrêter de compter se cache le nouvel opérateur de téléphonie mobile en Côte d'Ivoire, Oricel de Libyan Arab Portfolio (LAP).

Oricel qui, selon le "chuchotement" de notre ami Honorat Hermann, aurait choisi pour nom commercial GreenN et pour couleur - forcément ! - le vert. Pourquoi choisir une identité colorielle aussi proche de celle de Moov ? Mon petit doigt me dit que c'est tout simplement parce que le vert est la couleur de la Révolution libyenne et du livre qui l'a "théorisée", le petit livre vert de Kadhafi.

Deux petites remarques sur le teasing de notre nouvel opérateur. Premièrement, ils auraient pu s'empêcher de laisser glisser une faute dans leur petite phrase de trois mots. Où est passé l'accent circonflexe sur le premier "e" de "arrêtez" ? Deuxièmement, je me dis que tels qu'ils sont partis, leur originalité sera qu'ils introduiront les forfaits illimités (ou non) sur le marché ivoirien. Mais peut-être que je me trompe. Et vous, que pensez-vous de cette entrée d'Oricel-GreenN sur le marché ? Sans vouloir vous influencer, je pense que le rythme est trop lent...

12:16 Publié dans Pub | Lien permanent | Commentaires (28)

déc. 11, 2008

Western Union, course à la minute

annif micka 023.JPG
Arrêtons nous un instant sur le panneau de Western Union dans les rues de Babi. Ils invitent le grand public à remplir des fiches préalablement récupérées dans les agences et à participer à une tombola tout à fait particulière. Le ou les gagnants auront le droit de faire une minute de courses dans l'une des grandes surfaces partenaires du jeu. Concept complètement flou selon moi, il me fait penser à la course à la "caverne à cadeaux" de la "roue de la fortune" de Christophe Dechavanne sur TF1. Est-il suffisamment clair pour le grand public ? Lorsqu'on pense que ce panneau est regardé et lu également par des automobilistes. Le message n'est pas explicite et le concept trop importé à mon goût. Qu'en pensez-vous ?

00:50 Publié dans Pub | Lien permanent | Commentaires (8)

déc. 06, 2008

Koz cause politique !

annif micka 025.JPG
En cette fin d'année, qui offrira le meilleur cadeau à ses clients ? C'est la question que l'on se pose quand l'on observe les panneaux publicitaires de Babi en ce moment. Je suis personnellement attirée et séduite par la pub de Koz à la télé comme sur les panneaux. Koz, par l'intermédiaire du "président" Dahico, conseille de ne pas "reporter les bonus".

Il faut savoir que l'humoriste Adama Dahico s'est autoproclamé président d'une "République" inconnue. Dans le cadre de cette campagne, il propose comme "programme électoral" de donner des bonus "immédiats" de 5000 F pour des recharges de 2500 F, de 50 000 F pour des recharges de 5000 F et de 100 000 F pour une recharge de 10 000 F.

Quand Dahico parle du "report" des bonus, on fait vite le parallèle avec les élections en Côte d'Ivoire, en ce moment où l'identification a lieu et où l'on débat des nombreux reports du scrutin.

Alors que la publicité a souvent tendance à nous vendre du pur rêve, Koz choisit de se rapporter à la réalité politique du moment, la "traitant" de manière humoristique et décalée. Maintenant, reste à savoir si les fameuses promesses de "bonus" renvoient elles aussi au registre politique, où l'on promet beaucoup en général et où l'on réalise peu. Car, tout de même, ces bonus sont énormes.

Qui a déjà essayé ?

01:10 Publié dans Pub | Lien permanent | Commentaires (11)