topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

mai 17, 2008

2008, l'année d'Orange en Afrique ?

75d630c8184ea9d9e8f48f3c4b2564d7.jpg
A-t-on trop vite enterré Orange en Afrique ? La frilosité du groupe français et les prix élevés de ses prestations ont donné à croire qu'il était en perte de vitesse sur le continent, à l'image des banques hexagonales, qui perdent du terrain chaque jour. Les investissements colossaux et la visibilité toujours plus grande d'un rival comme MTN (qui jouit de l'avantage de "l'africanité") ont contribué à ancrer dans l'esprit de beaucoup d'observateurs que France Télécom, vestige étatiste et néocolonial, déclinait.
Pourtant, quand on fait un peu d'analyse et de prospective, l'on se rend compte qu'Orange a pris de bonnes options stratégiques cette année au plan mondial qui lui donneront des atouts majeurs en Afrique. L'on sait globalement que nous vivons les dernières années fastes de la téléphonie mobile "pure". La concurrence sera de plus en plus grande et la téléphonie par IP de plus en plus présente : les prix et les marges baisseront, et ils commencent déjà à baisser dans certains pays. La croissance du secteur viendra de tout ce qui est produit à valeur ajoutée, de l'Internet et de la fourniture de "contenus" (musique, vidéos, matchs, infos). Dans cette perspective, Orange a deux atouts.
d3c4b0a3ef9775fe73d21b92cdbf3bdf.jpgPremièrement, l'Iphone, qui arrive en Afrique. L'alliance du groupe français avec Apple (qui a déjà agrégé énormément de contenu avec Itunes) lui permet de commercialiser un téléphone qui est plus qu'un téléphone, sur la base duquel de nombreux développeurs adaptent ou créent des choses très intéressantes en termes de contenu. L'arrivée de l'Iphone sur le continent attirera de toute façon les plus snobs d'entre nous et donnera à Orange une image de marque résolument distinguée.
d7fe767c41d46b5022a872a396876de5.jpgDeuxièmement, la Livebox. Orange commence à la déployer au Cameroun (l'offre de services n'est pas encore complète), et il est probable qu'à l'avenir cette boîte qui permet d'écouter et de regarder un large bouquet de radios et de télévisions, mais aussi de pouvoir jouir du wifi, sera un atout-maître dans certains secteurs de la société.
Troisièmement, Orange Money, qui est en train d'être expérimenté en Côte d'Ivoire. Ce service de transfert d'argent, mis au point avec la BICICI (groupe BNP), permet à Orange de se positionner dans le m-banking, secteur déjà défriché par MTN en Afrique du Sud avec MTN Banking. MTN se prépare à lancer "Mobile Money" au Cameroun. Un peu tard, à mon avis, vu l'avance de l'opérateur sud-africain dans ce domaine.
Bien entendu, il est possible de contrer Orange dans sa stratégie des "contenus". MTN a quasiment "racheté" toutes les compétitions de football en Afrique (y compris la CAN) et est partenaire de la Coupe du monde. Des alliances exclusives au coup par coup sont possibles avec des fabricants comme Nokia, désireux de tacler l'Iphone, et avec Sony Music, contre Apple et son Itunes. Mais la partie s'annonce rude.

(Contribution de Théophile Kouamouo)

22:32 Publié dans Stratégie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.